Assemblée Générale 2020

Pour accéder au direct, veuillez cliquer sur le bouton ci-dessous.

Vous devrez :

  1. cliquer sur le bouton "Rejoindre en tant qu'invité"
  2. encoder votre prénom
  3. cliquer sur "Participer à la réunion". Patientez quelques secondes. Quelqu'un vous fera entrer dans la salle de réunion.

Vous pourrez poser vos questions via le fil de conversation de la présentation.

Les coopérateurs sont invités à :

  • consulter les documents utiles sur cette page
  • poser toutes les questions au CA par formulaire électronique ou par courrier papier, jusqu'au 15 juin ou lors de l'AG
  • voter avant le 26 juin à midi, par formulaire électronique ou par courrier papier.

Une année pas comme les autres

Selon une tradition bien établie chez CLEF, l’Assemblée générale est un moment important où nous pouvons expliquer nos activités et nos perspectives. C’est aussi l’occasion de rencontres entre coopérateurs, avec le Conseil d’Administration et avec l’équipe. C’est enfin une occasion festive par laquelle nous vous remercions de votre soutien.

Cette année, le coronavirus nous oblige malheureusement à faire une exception. Compte tenu des mesures de confinement, le législateur (Arrêté royal n°4 du 9 avril 2020) autorise, et les autorités de santé recommandent, que les assemblées générales se tiennent en dehors de la présence physique des coopérateurs.

On compte sur votre vote!

Malgré les circonstances, votre vote est important pour notre coopérative ! Voici les dispositions mises en place pour vous permettre de voter en connaissance, en trois étapes.

Vous informer [à partir du 9/06]

A partir du 9 juin, vous trouverez sur cette page l'ensemble des documents utiles à votre participation à l'Assemblée générale :

  1. L'ordre du jour de l'AG 2020 [en ligne]
  2. Le rapport d’activité et les comptes annuels [en ligne]
  3. Le formulaire de vote [version électronique] ou [version papier]
  4. La procuration pour le vote [version papier] (*)
  5. Le formulaire pour poser vos questions au CA [version électronique] ou [version papier]
  6. En bas de cette page, une brève présentation des membres actuels du CA qui souhaitent renouveler leur mandat ainsi que des coopérateurs qui présentent leur candidature comme membre du CA.

Dans la mesure du possible, nous y joindrons une vidéo de présentation des comptes et du rapport d’activités.

(*) Si vous utilisez le formulaire de vote électronique, il vous est possible de donner une procuration via ce même formulaire.

Poser vos questions [Jusqu'au 15/06]

Si vous le souhaitez, vous pouvez poser vos questions par formulaire électronique ou par formulaire papier.

Les formulaires électroniques devront être envoyés au plus tard le 15 juin. Les formulaires papiers devront nous parvenir par mail ou par la poste au plus tard le 15 juin.

Nous répondrons à vos questions à partir du 22 juin 2020, sous forme d'une Foire aux Questions (FAQ) qui sera disponible un peu plus bas sur cette même page. Cette FAQ représentera une compilation de l’ensemble des questions reçues.

Vous pourrez également poser vos questions en direct le 26 juin, au moment de l’Assemblée générale, via un système de messagerie instantanée (chat). Veuillez cependant privilégier le formulaire électronique ou papier.

Voter [jusqu'au 26/06, 20h]

Vous pouvez voter par formulaire électronique ou par formulaire papier.

Les formulaires électroniques devront être envoyés au plus tard le 26 juin à 20h. Les formulaires papiers devront nous parvenir au plus tard le 25 juin. Les votes qui arriveront après la date et l'heure limite ne seront malheureusement pas pris en compte.

Participer à l'Assemblée générale [le 26/06 à 19h]

L'Assemblée générale sera accessible tout en haut de cette page web.

Si vous souhaitez participer à l’Assemblée générale du 26 juin, nous vous invitons à nous rejoindre un peu avant 19h.

A partir de 19h, nous vous accueillerons par un mot de bienvenue. Ensuite, nous présenterons brièvement en vidéo les outils de production d’énergie renouvelable et les projets de CLEF ainsi que les comptes annuels.

Nous répondrons ensuite en direct aux éventuelles questions des coopérateurs.

Puis nous présenterons le résultat des votes et nous clôturerons l'Assemblée générale.

Foire aux Questions

Est-il possible de bénéficier d'un avantage fiscal pour l'achat de parts dans une "entreprise en croissance" ?

Non. Il s'agit ici d'un mécanisme de type Tax Shelter mais CLEF n'est pas considérée comme une entreprise en croissance.

Les projets "ferme" sont- ils conformes à un développement "durable" et respectueux de l'environnement et des modes de production viande ?

La ferme du Harby est une exploitation agricole, une ferme pédagogique et un centre équestre (hippothérapie). En tant qu’exploitation agricole, la Ferme du Harby cultive une trentaine d’hectares et élève une quarantaine de bovins, dont 20 pour la production laitière. En dépit d’une importance relativement restreinte  par rapport aux exploitations agricoles actuelles, la Ferme du Harby souhaite poursuivre ses activités par des alternatives durables et préservatrices de la biodiversité au moyen de techniques agricoles innovantes et respectueuses de l’environnement.

La ferme Delcroix à Thieulain est une exploitation agricole en reconversion (autonomie fourragère, changement de cheptel, verger et fromagerie).

En biométhanisation, s'agit- il  de "lisiers" ? En provenance de ? Sous quels contrats ? Certification "produit naturel organique" par ? Y-a-t'il une incidence sur IPALLE local ?

Ce sont des lisiers de porc et des fumiers bovin, en provenance de fermiers locaux et pour lesquels il n'y a actuellement pas de certification bio ou "produit naturel organique". Les contrats se font sous forme d'échanges d'intrants (apportés par les agriculteurs locaux) et de digestats (provenant de l'unité de biométhanisation et qui sont ensuite épandus sur les sols cultivés).

Il n'y a pas de déchet vert ligneux dans les intrants mais uniquement des matières végétales tendres. Des sociétés de tontes, des communes et des complexes sportifs ont été contactées mais les volumes proposés sont généralement faibles.

Il n'y a actuellement pas d'incidence sur IPALLE, qui fonctionne avec des contrats d'une durée de cinq ans mais qui ont été renouvelés il y a tout juste deux ans, c'est-à-dire juste avant le démarrage de l'unité de biométhanisaiton.

Concernant l'autonomie de développement Wallon ?

Tous les projets de CLEF, ainsi que ceux des autres coopératives REScoopWallonie, visent à rejoindre les objectifs de la Région Wallonne en matière d'autonomie énergétique.

En terme de déchets verts, le développement de la chaufferie bois (et C02) Gazembois à Tournai a été un échec pour chauffer la piscine.

L’unité GAZENBOIS (Piscine de l’Orient, Tournai), censée utiliser de la plaquette de taillis à très courte rotation (TtCR), a renoncé à l’utilisation de cette biomasse dans le gazogène. Aucune information n’a été obtenue du fabricant de la technologie. Des problèmes liés à l’humidité, aux dimensions ou encore au taux et à la composition de cendres des plaquettes de TtCR ont été évoqués. Source : Panorama des filières bois-énergie et agrocombustibles en Wallonie Édition 2016 - Valbiom

Notre partenaire en biomasse sèche est Coopéos, coopérative citoyenne créé en 2015 qui valorise les ressources de bois locales pour chauffer les entreprises et collectivités. Coopéos récupère des ressources de bois (déchets verts) pour les valoriser en combustible. Vous trouverez plus d'informations concernant Coopéos dans notre rapport annuel .

Présentation des membres du CA

Conformément à l’article 17 (a) des statuts, les associés constatent que le mandat des administrateur vient à échéance et qu’il faut pourvoir à la nomination d’un nouveau Conseil d’Administration.

L’Assemblée Générale acte que Madame Séverine ANRYS et Monsieur Régis COLOMBIER ne souhaitent pas renouveler leur mandat d’administrateur.

Vous trouverez ci-dessous une présentation des membres actuels du CA qui souhaitent renouveler leur mandat ainsi que des coopérateurs qui présentent leur candidature comme membre du CA.


Renouvellement de mandats

GRÉGOIRE COUPLET

50 ans, habitant Havinnes (Tournai).

Ingénieur industriel de formation, je suis responsable des investissements dans une entreprise agro-alimentaire. Passionné de tout ce qui touche aux économies d’énergie j’observe qu’il y a énormément d’économies à réaliser dans les processus industriels. Mes choix techniques sont souvent guidés par les optimisations énergétiques car le kilowattheure le plus durable est celui qu’on parvient à économiser !

Il faut aussi tout faire pour produire de l’énergie durable et donc renouvelable. C’est un des buts de la coopérative CLEF. Mais pas que, au risque de devenir un simple producteur de courant renouvelable. L’autre but de la coopérative est de fédérer un maximum de coopérateurs. Tous les coopérateurs sont des personnes convaincues par l’urgence d’agir. Ils deviennent eux-mêmes ambassadeurs. En regroupant l’ensemble des coopératives, on crée un courant fort pour accélérer le changement vers une planète plus durable.

Mon autre centre d’intérêt au sein de la coopérative concerne la partie financière qui est un élément indispensable à la bonne marche de la coopérative. Car CLEF est aussi une entreprise dans laquelle vous tous, coopérateurs, avez investi.

GregoireCouplet_300x450

ERIC DERYCKE

61 ans, habitant Pipaix

Ingénieur civil des Mines, je suis responsable du développement en matière d’environnement et de la qualité dans une entreprise extractive et de production de matériaux de construction. J’en assure aussi tout le suivi de la performance énergétique et des émissions de CO2. Les procédures de permis difficiles et les relations avec le voisinage d’installations industrielles et les autorités administratives font aussi partie de mon quotidien.

Ma passion pour la nature, c’est mon jardin presque sauvage et de grandes randonnées en haute montagne, dans le désert ou la jungle et j’aimerais que toute cette nature soit préservée.

Mon expérience et mes aspirations m’ont très vite attiré dans la transition écologique et c’est tout naturellement que j’ai participé à la fondation de CLEF.

Le mouvement de la transition énergétique doit grandir et apporter non seulement de l’énergie renouvelable mais aussi une autre conception de l’économie plus respectueuse des communautés locales et de leur environnement.

EricDerijcke_300x450

Jean Lecouvet

Habitant Antoing.

Architecte de formation. Administrateur depuis la fondation de CLEF.

JeanLecouvet_300x450

Gérard HUBAUX

Nivellois, marié et père de 4 enfants.

Electronicien et ingénieur électricien de formation, j’ai consacré ma carrière à un service public bien connu : SNCB. Il y a plus de 10 ans, je me suis investi dans les changements indispensables en matière de production et d’utilisation rationnelle de l’énergie (URE), ainsi que dans la conscientisation des citoyens, via une asbl nivelloise qui compte aujourd’hui plus de 60 membres. Cette asbl a contribué à la réussite (aucun recours) d’un projet éolien citoyen réalisé avec le concours de CLEF. Raison pour laquelle j’ai également intégré le conseil d’administration de CLEF depuis plusieurs années déjà.

Un autre centre d’intérêt est pour moi la maîtrise et le développement de l’autoconsommation collective et du stockage, pour les citoyens … et par les citoyens ! Avec ma double casquette d’administrateur bénévole de CLEF et de Conseiller communal à Nivelles, j’espère bien réussir à y développer un (voire deux) tel projet innovant sur ce thème !

gerard

FABIENNE MARCHAL

57 ans, habitant Pipaix (Leuze-en-Hainaut).

Ingénieur des Mines de formation, ma carrière a pris en l’an 2000 un tournant décisif vers la lutte contre les changements climatiques, et quelques années plus tard également vers le développement des énergies renouvelables dans le mouvement coopératif.

Agir ensemble, parce que seul.e.s on va plus vite mais ensemble on va plus loin. Parce que chaque effort a son importance. Parce qu’il est insoutenable d’assister impuissant.e.s à la ruée de l’humanité vers sa propre déchéance, aveugle et sourde aux avertissements de la communauté scientifique ou minimisant leur importance vitale. Parce que la souffrance des populations qui subissent bien plus que nous les effets dévastateurs des changements climatiques, ne peut pas éternellement être maintenue à l‘écart de nos consciences. Parce qu’aucun mur n’arrêtera les migrations climatiques. Parce que nous avons une responsabilité envers les générations futures. Parce que tout ceci est trop important pour le laisser uniquement aux mains du pouvoir politique ou d’une économie mondialisée dont certains découvrent seulement aujourd’hui avec stupeur les conséquences.

Je suis donc devenue fondatrice de la coopérative CLEF, de la fédération des coopératives citoyennes d’énergie renouvelable REScoop Wallonie, et du fournisseur d’électricité verte, citoyenne et coopérative COCITER. C’est avec bonheur que je participe au développement de ces activités, et que je coordonne la petite équipe super dynamique et en expansion de CLEF.

FabienneMarchal_300x450

JEAN-FRANÇOIS MASURE

46 ans, habitant Pipaix (Leuze-en-Hainaut)

Ingénieur commercial de formation, j’ai débuté ma carrière dans le secteur bancaire. J’y ai acquis des connaissances en financement d’entreprises et de marché. En parallèle, j’ai suivi quelques formations pour devenir guide énergie. Cet intérêt pour l’utilisation rationnelle de l’énergie et pour le développement des énergies renouvelables m’a permis de participer dès 2006 à l’élaboration d’un projet utopique qui s’est développé progressivement au fil des ans... une coopérative de production et un fournisseur d’électricité en région Wallonne.

Au-delà du côté financier, c’est aussi une grande source de satisfaction personnelle de pouvoir rencontrer des gens passionnés, de discuter avec eux, de les convaincre de l’utilité de notre action, de susciter parmi eux de l’intérêt pour les projets que nous portons au sein de conseil d’administration et de l’équipe.

En assurant une gestion saine des ressources apportées par les coopérateurs, nous serons dignes de leur confiance depuis 2008 pour certains.

Ce circuit court de l’énergie prend encore plus de sens aujourd’hui en pleine crise sanitaire, probablement due aux excès de la mondialisation à tout prix. Je suis très fier d’avoir contribué au développement de cette initiative locale !

jfmasure-150x150

Henri Meys

69 ans, pour encore quelques jours, habitant à Nivelles.

Marié, père de 3 enfants, avec 4 petits-enfants. Pour un dernier mandat, cette fois comme doyen de l’équipe, avec une relève très consistante.

Ingénieur des mines, aujourd’hui pensionné, encore un peu actif comme indépendant à temps partiel dans un bureau d’étude actif dans le secteur de la prévention des accidents de travail et la coordination sécurité et santé sur les chantiers temporaires ou mobiles.

Passionné par l’utilisation rationnelle de l’énergie et des ressources naturelles, par les énergies renouvelables et la protection des biens et des personnes ainsi que par les coopératives et la dynamique collective, notamment via une Asbl nivelloise VENT +, la rencontre et la participation au conseil d’administration de CLEF SCRL est devenu spontanée et naturelle.

HenryMeys_300x450

Martin Wattiez

36 ans, Hellebecq (Silly) cohabitant, papa de Lucien et Anouk.

Bachelier en Electromécanique, je travaille sur des projets d’énergie renouvelable et URE (utilisation rationnelle de l’énergie) depuis 15 ans chez Sibelga (GRD Bruxellois). La cogénération, le solaire thermique/photovoltaïque et la gestion intelligente/économe de systèmes de chauffage et d’électricité n’ont “presque” plus de secret pour moi.

Sensible à l’énergie renouvelable depuis toujours et à une diminution de l’impact de l’Homme sur notre planète, je me suis investi dans la coopérative suite à un projet éolien derrière chez moi porté par un promoteur privé.

Depuis 2 enfants me rappelle tous les jours qu’il faut accélérer la cadence pour relever les énormes défis du réchauffement climatique. Ma contribution reste une goutte d’eau qui fera j’espère rapidement un océan.

MartinWattiez_300x450

Nouvelles candidatures

PHILIPPE HAUBURSIN

56 ans, habitant Tournai.

Je ne suis pas l’homme des grands discours, le terrain et l’activité me parlent plus.
Donc voici l’essentiel de mon parcours et de mes motivations.

  • Formation de comptable
  • Création avec mon épouse de notre société dans l’hôtellerie
  • Rénovation d’anciennes maisons (étude, coordination, suivit de chantier)

Il y’a 3 ans j’ai eu besoin de nouveaux challenges, j’ai arrêté mon activité professionnelle et je suis parti explorer de nouveaux horizons. Finalement toutes mes démarches tournent toujours autour des même thèmes : « le bien-être des personnes, l’environnement et l’économie circulaire ».

Les défis énergétiques, alimentaires et écologiques sont les éléments CLEFs pour le bon fonctionnement de notre planète. Je crois que toutes les petites actions individuelles sont très importantes mais si on a l’occasion d’intégrer un groupe qui suit nos valeurs l’impact en sera décuplé.

Je suis de nature curieuse et l’objectif d’élargir mes connaissances dans de nouveaux domaines me passionne.

Pour finir ce succin descriptif, je suis de nature rigoureuse, honnête, et persévérante.

philippe

LUC PIEMAN

56 ans, habitant Ath

Après une formation en informatique et en économie -il y a bien longtemps – je travaille maintenant dans la logistique et la fourniture de services informatiques et de télécommunications pour l’aide humanitaire.

Passionné depuis de nombreuses années par les énergies renouvelables, j’espère maintenant m’investir un peu plus dans l’aspect pratique et opérationnel de projets énergétiques.

Que ce soit l’éolien, le photovoltaïque, le solaire thermique et maintenant le stockage d’énergie et le futur de l’hydrogène, j’aimerais pouvoir contribuer et apporter mon expertise si minime soit-elle à la planification et la gestion opérationnelle de tels projets novateurs et surtout possibles à un niveau ‘local’.

Convaincu que l’avenir énergétique est au renouvelable et surtout de manière décentralisée via les réseaux interconnectés de ‘petits’ producteurs, je pense que le moment est opportun pour le citoyen de se réapproprier certains domaines de compétence dont l’énergie….

C’est pourquoi, en tant que coopérateur de CLEF, j’ai posé ma candidature pour faire partie du Conseil d’Administration pour ces prochaines années.

luc

RÉMI WEPIERRE

36 ans, habitant Hennuyères (Braine-le-Comte)

Bachelier en électromécanique, option maintenance, je travaille dans le domaine de l’énergie chez ELIA (gestionnaire du réseau électrique haute tension Belge) depuis 14 ans. Pendant 10 ans j’ai été technicien responsable des protections, des télécommandes et de la télésurveillance des éléments du réseau. Depuis maintenant 4 ans je suis devenu conducteur de projets pour le remplacement et l’amélioration des éléments du réseau.

Sensible aux changements climatiques, coopérateurs CLEF et client de Cociter depuis plusieurs années, je m’intéresse depuis longtemps aux énergies renouvelables, c’est pourquoi je désire m’investir aux seins du Conseils d’Administration de CLEF afin d’apporter mon expérience dans le domaine technique de l’énergie, des réseaux électriques et de la haute tension.

Heureux papa d’une petite fille, depuis quelques mois, il est important pour moi de tout faire pour préserver notre planète pour les générations futures. Ensemble faisons bouger les choses.

dav